Les chenilles processionnaire du pin, un nuisible envahissant et ravageurs ! Connues pour leur mode de déplacement en procession, elles se nourrissent des aiguilles de diverses espèces de pins, provoquant un affaiblissement important des arbres.

DESCRIPTION

chenille processionnaire du pinLa chenille processionnaire du pin est la larve d’un papillon de nuit, le Thaumetopoea pytocampa. Ce papillon  de 35 à 40 mm d’envergure, aux antennes pectinées, éclot en été. Les mâles meurent après l’accouplement et les femelles pondent de 150 à 220 œufs par paquets sur les rameaux et les aiguilles des pins.papillon chenille processionnaire

Les chenilles sont de couleur brun noirâtre avec des taches rougeâtres sur le dessus et les flancs. La face ventrale est jaune et le corps est fortement velu et couvert de soies urticantes et allergisantes.

BIOLOGIE

Les papillons, volent entre juin et septembre selon le climat et pondent leurs œufs à ce moment là. L’éclosion a lieu 5 à 6 semaines après la ponte. Elle donne naissance à des chenilles qui muent 5 fois à des dates variant selon la latitude, l’altitude et la température.Biologie processionnaire du pin

En hiver, les chenilles tissent un nid soyeux dans lequel elles passent la journée. Elles sortent la nuit pour s’alimenter, se déplaçant en « procession ». La cohésion de la file en déplacement est assurée par le contact tactile de soie à soie.

Au printemps, la colonie, conduite généralement par une femelle, quitte le nid, toujours en procession pour gagner au sol un endroit bien ensoleillé et s’enfouir dans un trou où chacune des chenilles va tisser son cocon pour démarrer son processus de transformation en chrysalide.

Au bout de plusieurs mois, voire plusieurs années, les chrysalides sont transformées en papillons qui sortent de terre. Le cycle peut alors reprendre !

DÉGÂTS

Les chenilles se nourrissent des aiguilles des pins ce qui entraînent une défoliation de l’arbre et, en cas d’infestation massive, un affaiblissement important de l’arbre ouvrant la voie à d’autres ravageurs et parasites.
Les espèces attaquées sont le pin d’Alep, le pin maritime, le pin noir d’Autriche, le pin laricio et le pin sylvestre. Le cèdre est également parasité.

UN INSECTE DANGEREUX POUR L’HOMME ET LES ANIMAUX

processionnaire du pin

Les chenilles processionnaires projettent dans l’air de minuscules soies très urticantes. Ces poils, très légers et fragiles, se détachent très facilement dès que la chenille est inquiétée ou excitée et peuvent être emportés par le vent.

Lorsque le poil se brise, dès le premier contact, la substance urticante et allergisante qu’il contient, la « thaumétopoéïne », se libère. Elles se caractérisent par des démangeaisons, œdèmes (au niveau des mains, du cou, du visage), mais aussi des troubles oculaires ou respiratoires. Les atteintes à l’œil peuvent avoir des conséquences graves si les poils ne sont pas rapidement retirés. Il est dangereux de manipuler un nid même vide.

Cela peut être très dangereux aussi pour nos animaux domestiques. Une fois rentré en contact avec la chenille ou après s’être léchés, les animaux peuvent souffrir de divers symptômes :

Dans un premier temps, ils couinent car ils ont mal, se mettent à baver, la langue gonfle et présente des tuméfactions avec un durcissement assez inquiétant.

langue après une attaque de chenillle

https://conseils-veto.com

Les muqueuses sont en effet des tissus qui réagissent violemment aux atteintes de la processionnaire et sans soins, la langue peut virer au sombre voire violet, et une nécrose peut occasionnellement se produire. Une partie de la langue peut alors tomber.

PREMIERS SOINS

• Ôter tous les vêtements et les manipuler avec des gants.🧤

• Les vêtements sont à laver à température la plus élevée possible et séchés au séchoir.👕🚿

• Laver la peau abondamment à l’eau et au savon.💦🧼

• Brosser soigneusement les cheveux si nécessaire.👩

• Consultez un médecin en cas de forte éruption cutanée.💉

NB : • Les antihistaminiques peuvent soulager les démangeaisons.💊

LUTTE

Des solutions écologiques existent pour empêcher la descente :

1* Lutte contre les papillons de la processionnaire du pin2* Lutte contre les chenilles de la processionnaire du pin

CUVE PROCEREXPROCEREX cuve est le piège le plus perfectionné pour la lutte contre le papillon de la chenille processionnaire du pin. Il dispose de 2 entrées de grandes dimensions sans passage transversal. Il est doté d’une cuve opaque réutilisable qui ne laisse pas voir les insectes piégés. La phéromone attire les papillons mâles qui se noient dans la cuve et limite la reproduction.

La capacité de piégeage est très importante (jusqu’à 2000 papillons mâles en 2 mois). Durée d’attraction de la phéromone : 9 semaines

papillon processionnaire du pin

ProcessionnairePROCEREX collier permet de collecter les chenilles lors de leur descente de l’arbre. Les chenilles se canalisent vers la goulotte, seule issue pour descendre, et sont alors piégées dans le sac collecteur. Retirez le sac fin mai, pour une destruction au stade chrysalide. Mise en place de janvier à avril. chenille processionnaire du pin