Ce ravageur (la mineuse du marronnier) existe en Europe de l’Ouest depuis quelques années, détecté pour la première fois en 1984 en Macédoine. La larve de la mineuse attaque

mineuse du marronnier

Larve de la mineuseprincipalement les marronniers à fleurs blanches et, en cas de fortes infestations, peut se retrouver sur les marronniers à fleurs roses (en moindre quantité) et sur l’érable cycomore (Acer pseudoplatanus).

CYCLE
3 à 5 cycles, suivant la zone climatique, ce qui peut faire exploser les populations des papillons, donc des larves (mineuses) pendant une seule saison.

BIOLOGIE
Après hibernation, les papillons (de 3 à 5 mm) sortent de leurs nymphes et s’en-volent pour s’accoupler (entre fin avril et fin mai pour la première génération). Une partie des mâles et des femelles peuvent se voir sur l’écorce des marronniers lors de l’accouplement.
La femelle pond plusieurs dizaines d’œufs sur la face supérieure des feuilles. Une à trois semaines plus tard (suivant température), les larves éclosent et pénètrent dans les feuilles où elles creusent des galeries et se nourrissent du végétal.

À la fin du développement larvaire, la nymphose se produit à l’intérieur d’un cocon blanc, (inséré dans les tissus fo-liaires). Puis la larve perce la paroi du cocon et se transforme en papillon, qui perpétue le cycle.

HIBERNATION
Sous forme de nymphe dans la litière des feuilles mortes.

DÉGÂTSfeuille morte après mineuse du marronnier
Brunissement prématuré (fin juillet/août) des feuilles et affaiblissement partiel de l’arbre, avec une incidence esthétique, que ce soit pour les arbres d’alignement ou les arbres dans les parcs privés ou publics.
PROPHYLAXIE

Rassembler les feuilles dès qu’elles tombent au sol et les brûler.
• Piéger les papillons mâles dans des pièges sexuels, (positionnement des pièges à partir de mi-avril pour le Midi, et début mai pour les autres régions).
• Engluer si possible le tronc, pour piéger les papillons (femelles et mâles) qui s’y retrouvent souvent pour s’accoupler.

piège mineuse du marronnierpiège mineuse du marronnier